La Journée mondiale et la campagne « Qui sont les poissons ? »

La Journée Mondiale pour la Fin de la Pêche (JMFP)

La Journée Mondiale pour la Fin de la Pêche a lieu chaque année le quatrième samedi du mois de mars. Elle interpelle la population au sujet de « la question aquatique » : l'existence d'êtres sentients dont nous n'avons guère conscience, leur réalité subjective et la violence qu'ils subissent.

Elle offre aux personnes et aux associations progressistes l'occasion d'intervenir en solidarité avec les animaux aquatiques, pour dénoncer leur exploitation.

La Journée mondiale œuvre à sensibiliser les milieux écologistes, dont elle espère obtenir le soutien : les poissons, céphalopodes et crustacés connaissent aussi une vie subjective digne d'être vécue ; la défense de leurs intérêts propres, en tant qu'individus, doit être intégrée aux campagnes pour la défense des milieux aquatiques.

La Journée mondiale est l'occasion d'exiger publiquement l'abolition de l'exploitation des animaux aquatiques sentients, c'est-à-dire l'interdiction des élevages aquacoles et de la pêche. Cette interdiction n'interviendra pas du jour au lendemain : en mettant dès aujourd’hui publiquement l'accent sur cette revendication, la Journée Mondiale rompt le silence qui entoure l'exploitation des individus aquatiques, elle contribue à rendre l'abolition pensable et à en hâter le jour.

La campagne « Qui sont les poissons ? » 

La Journée mondiale est une partie d'une campagne de grande ampleur intitulée « Qui sont les poissons ? », qui vise à attirer l'attention sur les animaux aquatiques sentients et à réclamer la fin de leur exploitation. Lancée en Suisse et en France dans le courant de l'année 2016, elle est devenue internationale en 2017.

Elle demande aux citoyens et aux organisations animalistes, végétaristes et écologistes d’œuvrer à la réussite de l'événement en relayant l'information et en organisant des événements médiatiques de façon conjointe dans le monde entier (voir comment participer).

logo_horizontal_web.jpg

La campagne développe trois axes d'information :

  • Information du public concernant la vie subjective des animaux aquatiques : leur sentience, leurs capacités cognitives, leurs comportements individuels et sociaux.
  • Sensibilisation sur ce que signifient les pêches et les élevages pour les principaux concernés, en termes de souffrances et de morts.
  • Information sur l'éthique, le spécisme et l'exigence de prise en compte des intérêts fondamentaux des autres êtres sentients. Revendication d'abolition de leur exploitation, à un niveau sociétal.

La campagne d'information prend des formes diverses, amenées à se multiplier :

– Réalisation en 2018 d'un site internet (sur le modèle de viande.info), dédié spécifiquement aux poissons, à la pêche et à l'élevage, traduit en anglais et autres langues.

– Organisation de cycles de conférences sur les animaux aquatiques, la pêche, etc.

– Traduction en plusieurs langues du matériel militant (tract, exposition, vidéos, banderoles, visuels pour les réseaux sociaux…), pour diffusion internationale. Les fichiers source de ce matériel sont mis à disposition gratuitement à tout particulier ou organisation qui en fait la demande.

Exposition de 12 panneaux consacrée aux animaux aquatiques et à leur exploitation. Disponible en anglais, français, espagnol, portugais, allemand, italien, hébreu puis bientôt japonais et chinois, et les fichiers source sont à disposition des associations qui en font la demande, qu'elles peuvent modifier à leur guise pour adapter leur discours. Elles peuvent apposer leur propre logo. L'exposition est visible sur les pages « Les poissons » et « La pêche » du site.

Appel aux artistes pour collaborer à la campagne en créant des œuvres sur « la question aquatique ». Les œuvres seront rendues publiques sur le web et les réseaux sociaux internet.

Actions en justice pour attirer l’attention sur le sort des animaux et modifier les lois et le droit.

Autres actions publiques  : happenings, manifestations, interventions dans les écoles, concours de dessins, etc.

Pour chaque événement, nous cherchons à multiplier les partenariats avec les autres associations animalistes et végétaristes, ainsi qu’avec les organisations écologistes.

Qui organise la JMFP et la campagne « Qui sont les poissons » ?

L'association PEA - Pour l'Egalité Animale est à l'initiative de la campagne « Qui sont les poissons ? » et de la Journée Mondiale pour la Fin de la Pêche. C'est cette même association qui organise depuis 2015 la Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme, qui depuis lors a donné lieu à des actions dans le monde entier.

L'association va ainsi mettre l'accent sur la question aquatique lors des actions qu'elle entreprend tout au long de l'année 2017 en Suisse romande, et propose à de nombreuses autres initiatives militantes de braquer les projecteurs sur les abattoirs flottants que sont les bateaux de pêche. 

L’accent a été mis sur ce thème dès la Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme (le 27 août 2016), lors de la marche de Genève. La Veggie Pride de Paris a elle aussi mis un focus sur cette question, dès octobre 2016. La campagne se poursuit les années suivantes dans de nombreux autres pays. La campagne sera ainsi progressivement gérée par un collectif d'associations.

Chaque particulier, chaque association est invité à prendre part à la Journée mondiale pour la Fin de la Pêche et à la campagne « Qui sont les poissons ? », et à organiser des événements tout au long de l’année pour promouvoir la question aquatique. Découvrez comment participer.